Le débat du Mardi : l'errance thérapeutique

Mis à jour : 8 févr. 2019


L'errance thérapeutique


Suite à notre sondage sur Instagram pendant 24h, vous êtes plus de 86% a avoir eu la sensation d’être en errance thérapeutique dans votre parcours de soin (503 participants). Plus de 410 personnes qui pensent tourner en rond ou avoir déjà tourner en rond dans leur thérapeutique ! 


Ce chiffre est tout simplement hallucinant ! Ce chiffre fait même « peur » ! 


Vincent Meslet de @lachainesanté a ciblé le débat. L’errance thérapeutique peut prendre 3 formes :


- être baladé de thérapeutes en thérapeute.

- enchainer examens sur examens et finir par tourner en rond, c’est le momentum d’investigation .

- essayer plusieurs traitements sans résultats .


Alors avant d’essayer de comprendre pourquoi il y a autant d’errance thérapeutique et faire avancer le débat, je vous propose le témoignage de Manon :


« Je suis née à 6 mois de grossesse, 32cm, 740 g et avec tout un tas de problèmes de santé. Prise de douleurs abdominales atroces, c'est en grandissant que l'on s’aperçoit que mon colon était en fait plié en deux, remis en place par un ostéopathe, il n'y a jamais eu d'autres explorations bien que les douleurs continuaient de persister. Les années passent et plus je perds du poids, je multiplie les séjours à l'hopital, personne ne trouve rien et on finit par me dire "c'est dans ta tête", "tu psycho-somatises". Je suis passée en consultations de psychologues, psychiatres ... Je ne suis pas bipolaire, ni dépressive encore moins schizophrène mais alors qu'est ce qu'il m'arrive ? 

Le temps passe et pourtant rien ne s'arrange jusqu'au jour où je vomis du sang, je convulse et que tout apport de nutrition / hydratation par la bouche est impossible. 

L'hôpital finit par contacter un spécialiste en maladie rare et après de longues semaines hospitalisées, on découvre une maladie auto-immune qui à ce stade a détruit une partie de mes intestins, des cellules cancéreuses se développent ...


J'en ai longtemps voulue d'abord à la terre entière, à ces médecins qui ne m'ont jamais prise au sérieux puis j'en ai voulue à moi-même ».


Il est donc difficile de comprendre et d’expliquer qui est responsable de ces errances thérapeutiques !


Alors qui sont les responsables ?

Les patients ? car certains ne suivent pas les recommandations des praticiens ?

Les thérapeutes par manque de ré-orientations, de temps, d'écoute et de compétences ?

Le système de soins Français ?

La limite de la médecine et de la science dans certains domaines ?


Mon avis en tant que thérapeute est que nous avons une "obligation de moyens mais pas de résultats" . Si j'ai mis tout mon savoir et tous mes moyens pour réussir à améliorer mon patient, je peux aussi échouer ! Et ça nous arrive ! Personne ne peux dire qu'il guérit 100% de ses patients.

Alors clairement, il y a des ratés dans le système de soin français (par manque de moyen, de temps ...), dans l'orientation des patients, des erreurs dans les diagnostics qui sont souvent la cause de ses errances thérapeutiques ! Il faut avoir l'honnêteté de dire au patient qu'on ne trouve pas la solution et rapidement l'orienter vers un autre confrère car si moi je n'ai pas la solution, peut-être que ce confrère l'aura ! Bref, il faut se connaitre, connaitre ses manques et avoir l'humilité d'orienter le patients pour qu'il ne perde pas de temps !


Donnez nous votre avis, votre témoignage pour faire avancer le débat 👌

Le débat est disponible en commentaires sur Instagram au lien suivant : https://www.instagram.com/p/BtgdejPlr75/?utm_source=ig_web_copy_link


Page YouTube de Lachainesanté : https://www.youtube.com/channel/UCCeRoLnqewiDvMrhO7LFsZA

2019 MonsieurCLavicule.com

  • Instagram
  • Icône sociale YouTube