FAQ : 5 questions inspirantes que vous m'avez posées


Question 1 de CerveauMuscle : Aujourd'hui si tu devais choisir entre Kiné ou Ostéo ?


Sincèrement, j’espère à ne jamais avoir à choisir tellement je m’épanouis dans mes deux métiers ! Mais si je devais faire un choix, je choisirai l’ostéopathie pour plusieurs raisons.


Je suis relativement jeune diplômé et j’ai l’impression d’avoir encore énormément à apprendre dans cette discipline. Avoir une bonne main, c’est des années et des années de (dur) travail. J’ai encore beaucoup de lacunes, mais j'apprends tous les jours et c’est passionnant !


Je suis tellement étonné des résultats qu’on peut avoir après une séance unique de 45 minutes: découvrir et expérimenter des liens profonds entre les différents systèmes (digestifs, musculo-squelettiques...), apporter un soulagement rapide à nos patients. C’est par conséquent une source de motivation pour apprendre plus en Ostéopathie.


Question 2 de Etudiant Kiné : Combien de temps a duré le lancement de ta page Instagram et pourquoi l’as-tu fait ?


J’avais une page Kiné/Ostéo depuis déjà 2 ans, mais spécialisée pour le VTT. Puis MajorMouvement est arrivé avec le succès qu’on connait. On a beaucoup discuté tous les deux et j’ai eu aussi l’envie de transmettre au plus grand nombre, vulgariser notre savoir pour apporter des petites solutions au quotidien.


Monsieur Clavicule est arrivé en Octobre 2018 et la progression fut très rapide. Beaucoup de comptes sont arrivés peu après et une belle communauté de Kiné et Ostéo s’est lancée sur Instragram ! C’est tellement passionnant de voir les concepts et connaissances de chacun, j’apprends énormément en me baladant sur les comptes des confrères. Pour moi c’est comme si on lisait un livre, mais interactif: on peut discuter, confronter nos idées et donc avancer tous ensemble !


Néanmoins, il faut rester courtois et se respecter, je n’ai pas la prétention d’être le meilleur, ni de détenir la vérité. C’est pour cette raison que je ne critiquerai jamais personne, car je ne suis personne pour me permettre de « clasher », je veux juste partager un peu de mon expérience et de mes expérimentations.


Question 3 de Fab.inho : La frontière entre pub et information dans le milieu de la santé.


C’est une excellente question, car elle agace certains ! Et donc je vais répondre très honnêtement.


Une fois que notre page devient « influente » (je n’aime pas trop ce mot) , on reçoit beaucoup de demande de partenariats en tout genre. Mais, ce qu’il faut avoir à l’esprit, c’est qu’avant que notre page atteigne ce niveau, il y a un boulot énorme derrière et beaucoup de sacrifices de temps.


Alors il est vrai que personne nous a forcé à faire ça, c’est la passion qui nous anime. Cependant, lorsqu'on fait le bilan, on réalise à quel point on y a passé des jours entiers dessus. C’est des jours où on ne profite pas de sa famille, de son sport, de sa maison ….


Alors en accord avec son éthique de soin, si une marque nous contacte pour mettre en place un partenariat , si on croit dans le produit (qu’on l’utilise même au quotidien), pourquoi ne pas dire oui... Je refuse tous les mois des partenariats avec des correcteurs de postures, car je n’y crois pas. Je veux prôner la complémentarité de soin entre la Kiné et l’Ostéopathie, ainsi que le travail actif. Ces correcteurs sont tout l’inverse selon moi.

Tout travail mérite salaire à partir du moment qu'il est réalisé de façon honnête et avec conscience de ses valeurs de soins et de soignant.


Question 4 de Baudantoine : Comment expliques-tu la divergence des points de vue pour le traitement de certaines blessures ?


Je vais parler avec la casquette « Kinésithérapeute ». Les protocoles de soins évoluent très régulièrement et ce, dans de nombreux domaines. C’est totalement vrai qu’il y a souvent une discordance dans les discours des thérapeutes. Je vous donne un exemple récent, un patient vient me voir pour une entorse de cheville sans ordonnance de Kiné. Son médecin généraliste ne lui en a pas prescrit, mais par contre il lui a prescrit des anti-inflammatoires. On sait maintenant qu’ils ont une action négative dans le traitement des entorses. J’ai été donc obligé de lui expliquer de la façon la plus bienveillante, qu’il fallait arrêter les anti-inflammatoires, mais aussi qu’il lui fallait attaquer une rééducation s'il voulait être prêt pour son GR20 dans 2 mois.


Il a consulté un médecin du sport quelques jours après, qui lui a demandé d’arrêter les anti-inflammatoires et d’attaquer la kiné rapidement.


Donc cette divergence de discours vient d’un manque d’informations et de formations des thérapeutes, car les protocoles évoluent vite et il faut se tenir au courant. Bref il est préférable de faire régulièrement des mises à jours !


C’est là que la science apporte toute sa valeur ajoutée, en nous expliquant quel type de traitement va être le plus pertinent pour cette blessure.


Question 5 de Yoyolatulipe : Quel a été le cas clinique qui t’a posé le plus de problèmes pour le moment ?


J’aime être honnête avec vous et sincèrement, je suis proche de l’impasse thérapeutique avec mon Oscar Clinique du mois de novembre (je vous laisse y retourner en story à la une pour ceux qui veulent revoir le tableau). Oscar a des douleurs cervicales, plus vertiges / malaises / fatigue +++ avec une composante de stress et détresse psychologique.


J’ai essayé beaucoup de thérapeutiques différentes, entre l’ostéopathie, la kinésithérapie , le travail actif, le massage, la remise au sport …. Il y a eu des améliorations, mais aussi des mauvaises périodes et donc depuis novembre, ça commence à faire long. J’ai orienté Oscar vers de nombreux spécialistes pour compléter ma thérapeutique, mais je pense que l’impact psychologique est trop important. Et malgré mes demandes de mise en place de traitement psy, Oscar n’a pas encore commencé ce travail. C’est surement la clé du processus de guérison.


Et c’est là que je réalise (encore plus) qu’on ne peut pas soigner certains patients seul ! Malgré les promesses que je lui ai fait en début de traitement (= que j’allais le sortir de cette impasse), je suis également dans une impasse thérapeutique.




Merci pour vos nombreuses questions, vous pouvez commenter cet article sur le site web en vous inscrivant. Le mois prochain, je répondrai par écrit à 5 nouvelles questions et dans très peu de temps, vous aurez la vidéo FAQ que j’ai déjà commencé à filmer !


Portez-vous bien !

Mr Clavicule

2019 MonsieurCLavicule.com

  • Instagram
  • Icône sociale YouTube