Débat du Mardi : La science, l'EBP et les preuves !

Faire confiances ou non aux thérapies sans preuves scientifiques ? Ce débat est de plus en plus actuel, il n’y a qu’à voir cette couverture du dernier Kinésithérapie Scientifique ! L’EBM ou l’EBP (Evidence Based Medicine ou Practice) peut être traduite par « Médecine ou Pratique basé sur des données probantes ». La validation scientifique est donc au centre de ce courant vieux des années 80 (Ecole de MacMaster à Hamilton au Canada). Vous êtes 82% à faire confiance à ces thérapies malgré l’absence de preuves scientifiques ! Dans les 18% à ne pas faire (ou plus faire) confiance, lisons le témoignage de @kliniguide : « La pratique fondée sur les preuves a pour but de mettre en lumière et prioriser les traitements dont l’efficacité se démontre scientifiquement. C’est offrir des soins capables d’être efficients au plus grand nombre mais aussi se protéger des fausses croyances (biais) que notre vécu (société, entourage) et notre propre cerveau véhicule. La science n’expliquera ni résoudra certainement pas tout, mais prioriser les traitements selon le niveau de preuve avant d’avoir recours aux méthodes alternatives semble pour moi très important. » 🙏 Je pense que la science est nécessaire dans la médecine au sens large du terme, elle permet évidement de nombreuses avancées qu’il ne faut pas ignorer ! Mais comme dans beaucoup de domaines, le choix de la voie du milieu reste la plus sage. La science n’aura jamais réponse à tout, il faut s’appuyer dessus pour améliorer nos protocoles, être encore plus performant pour soigner nos patients donc OUI l’EBP est une bonne chose ! Mais elle a ses limites car elle ne prend pas en compte l’humain dans sa globalité. En effet le raisonnement mécaniste a ses limites. C’est donc encore plus intelligent de comprendre ces limites et pour autant de ne pas se fermer les portes, toujours dans un seul et même but, améliorer nos patients . C’est-à-dire ne pas se fermer aux médecines alternatives tout en restant vigilant concernant les pratiques fantaisistes ou dangereuses ! En effet, soigner un cancer avec de l’homéopathie, voilà une pratique dangereuse ! On l’a déjà vu hélas, mais l’homéopathie pourra être au mieux un traitement d’appoint dans les effets secondaires d’une chimiothérapie ! Mais se substituer à l’allopathie dans des pathologies lourdes, NON ! De même, être fermé aux traitements ostéopathiques pour un lumbago et n’envisager que le traitement allopathique avec médicaments ... ça peut être aussi dommageable pour le patient car c’est souvent une perte de temps et de confort. Nous l’expérimentons quotidiennement dans nos cabinets .... Si les patients sont de plus en plus nombreux à venir consulter les Ostéopathes, c’est qu’ils se rendent compte que dans de nombreux cas, l’ostéopathe répond à sa demande de façon rapide et efficace. L’Ostéopathie a prouvé son efficacité par le retour d’expérience des patients et par le succès qui a été le sien. De plus en plus de médecins en prennent conscience grâce à une certaine ouverture d’esprit et bienveillance envers leur patient. Ne soyons pas extrémistes ou intégristes, restons au centre et avec une ouverture d’esprit bienveillante ! Venez participer au débat en commentaires 👇


Le débat sur Instragram : https://www.instagram.com/p/BuEmpPkF6ks/?utm_source=ig_web_button_share_sheet


2019 MonsieurCLavicule.com

  • Instagram
  • Icône sociale YouTube